Schlagwort-Archive: Adolphe

“Adolphe” de Benjamin Constant, le début du roman moderne

Kai Nonnenmacher, “Adolphe” de Benjamin Constant, le début du roman moderne, französischsprachiger Vortrag auf der Tagung À quoi bon la littérature? Perspectives historiques et enjeux contemporains, Colloque international organisé par Ursula Bähler et Peter Fröhlicher, avec la collaboration de Cristina Nägeli et de Reto Zöllner, Zürich, Oktober 2014. [Druck in Vorbereitung]

À quoi bon la littérature ?
Perspectives historiques et enjeux contemporains
Congrès international, Zurich, 23-25 octobre 2014

http://www.rose.uzh.ch/aquoibon14

Dans une société de plus en plus dominée par une logique de la rentabilité, de l’utilitarisme immédiat et de la quantification, les études littéraires se voient obligées de justifier leur place. Quels sont donc la valeur, les enjeux et les fonctions de la littérature ?
Le colloque propose de réinscrire le débat actuel dans le temps et d’écouter la voix des auteurs à travers les siècles.

Programme

Jeudi, 23 octobre 2014

14:00-15:45 Ouverture du congrès, Président de séance: Peter Fröhlicher

  • Olivier POT – L’énigme du « Prologue » du Gargantua de Rabelais : un éloge du gai savoir ?
  • Ursula BÄHLER – Une apologie empoisonnée ? La « Lettre-traité sur l’origine des romans » de Pierre-Daniel Huet

16:15-17:45 Président de séance: Olivier Pot

  • Patrick LABARTHE – L’Illusion comique, ou Corneille et le statut socio-moral de l’illusion
  • Karin WESTERWELLE – Entre exposition et camouflage des passions : la « Préface » de Phèdre de Jean Racine

Vendredi, 24 octobre 2014

9:00-10:30 Président de séance: Ursula Bähler

  • Kai NONNENMACHER – Adolphe de Benjamin Constant, le début du roman moderne
  • Reto ZÖLLNER – Honoré de Balzac, La Peau de chagrin. L’écrivain et son miroir concentrique : la littérature entre observation et imagination

11:00-12:30 Présidente de séance: Odile Bombarde

  • Peter FRÖHLICHER – Construire l’ethos de l’engagement. Victor Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné, « Préface »
  • Denis BERTRAND – Expérimentation et écriture en tension. Le roman expérimental d’Ėmile Zola

14:00-15:30 Présidente de séance: Christina Vogel

  • Bertrand MARCHAL – Stéphane Mallarmé, « “Crise de vers” de Mallarmé / ou comment commencer ? »
  • Markus MESSLING – André Breton, Manifeste du surréalisme

16:00-17:30 Président de séance: Wolfgang Asholt

  • Rita IMBODEN – Pierre Reverdy : « La fonction poétique »
  • MARKUS LENZ – L’artiste entre liberté et devoir : Le Discours de Suède d’Albert Camus

Samedi, 25 octobre 2014
9:00-10:30 Président de séance: Denis Bertrand

  • Christina VOGEL – Claude Simon, Discours de Stockholm : une visée poïétique
  • Odile BOMBARDE – Entre lucidité et espérance : la poésie selon Yves Bonnefoy

11:00-12:45 Présidente de séance: Karin Westerwelle

  • Wolfgang ASHOLT – « L’écrivain expulsé du paysage » d’Yves Ravey et le roman de l’extrême contemporain
  • Michèle CROGIEZLABARTHE – Jean-Jacques Rousseau et le bonheur de la relecture: Les Rêveries du promeneur solitaire

Ill.: Benjamin Constant